DIY | Coiffe de carnaval [Carnival Headdress]

vendredi 2 février 2018



La semaine dernière, j'ai publié un article maquillage de carnaval de Rio dans lequel je portais une coiffe avec des strass ainsi qu'un shoker assorti et je vous ai dit que je les avais fait moi-même. Du coup je me suis dit que ça serait cool de vous montrer comment faire parce que c'est super simple !

Matériel nécessaire pour réaliser une coiffe de carnaval :






J'ai utilisé très peu de matériel :
- du fil de fer galvanisé (qui vient de Babou)
- un pistolet à colle (qui vient de Aldi)
- des tubes de colle (qui viennent de Babou)
- une pince coupante (que j'ai depuis un moment, je ne sais plus d'où elle vient)
- Et bien sûr des strass (qui viennent de Action)

Fabriquer une coiffe de carnaval : les étapes :

Pour commencer, il faut couper un grand morceau de fil de fer.



Avec ce fil, il faut dans un premier temps former un arc comme un serre-tête. Pour que ce soit plus simple à décorer, je me suis placée sur un saladier en plastique. Par dessus on va créer la forme que l'on souhaite en attachant d'autres morceaux de fil de fer et pour les attacher il faut juste les enrouler entre eux. Pour ma part j'ai fait deux grands triangles sur le haut du serre-tête et puis un autre qui descend sur le front.
Pas de panique à avoir, c'est un fil de fer qui se tord très facilement rien qu'avec les mains donc c'est hyper simple pour créer des formes avec.








Place maintenant à la décoration ! Il suffit simplement de déposer de la colle sur le fil de fer puis de placer le strass sur la colle. L'avantage du pistolet à colle, c'est que la colle sèche vite donc pas la peine d'attendre des heures pour que ça prenne.





Voilà ce que ça donne lorsqu'on commence à poser les strass :



Ensuite pour que ça tienne mieux, je dépose de la colle de l'autre côté des strass, pour que le fil de fer soit bien emprisonné sur chaque strass et que ça ne se décolle pas.



Voilà le résultat une fois tous les strass posés :







Comme je trouvais que ça faisait léger avec seulement deux triangles sur le haut de la tête, j'ai décidé d'ajouter encore quelques décorations. J'ai donc décoré d'autres morceaux de fil de fer que j'ai ensuite collé sur la coiffe.



Cette fois-ci, je me suis placée sur un morceau de sopalin, ce qui va renforcer l'arrière de la forme. Le papier va se coller à la colle et ça va faire comme un renfort à l'arrière.



Ce petit morceau décoré, je viens ensuite le coller à ma coiffe, toujours avec le pistolet à colle.



Et voilà le résultat final :







Par contre au niveau de la pose, il se trouve que porté en tant que serre-tête c'était un peu trop lourd avec tous les strass et ça n'a pas tenu. J'ai donc du revoir le système de pose. J'ai commencé par coupé le fil de chaque côté pour faire une attache derrière les oreilles de chaque côté, comme ceci :



Le mieux est de doublé le fil de fer pour que ça tienne bien derrière l'oreille et que ça ne se déforme pas.



Puis au niveau du haut de la tête, j'ai ajouté deux morceaux de fil de fer comme ceci :







A l'arrière ça forme un anneau, que je place dans mes cheveux et dans lequel je met une petite pince à cheveux. Ca tient super bien et ça ne se voit pas du tout !



Et du coup à l'avant, on voit légèrement un morceau de fil de fer si on regarde de près, mais sinon ça ne se voit pas du tout.



Réalisation d'un shoker à strass :

Ensuite, j'ai réalisé le shoker assorti à la coiffe. C'est encore plus simple ! Il suffit de découper un morceau de fil de fer un peu plus petit que la taille de notre cou puis de former un anneau avec le fil de chaque côté. On décore ensuite le fil de fer avec les strass et le pistolet à colle, de la même manière que la coiffe.





Et bien sûr on n'oublie pas de renforcer l'arrière avec une seconde couche de colle.



Pour l'attacher ensuite autour du cou, il suffit de placer un ruban dans chaque anneau et de faire un petit nœud à l'arrière.







Résultat du DIY de la coiffe de carnaval et du shoker à strass :










Alors, vous aimez ? Vous vous sentez capable de le faire ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire