Mon avis sur Qilibri (avant / après une semaine de programme)

mercredi 1 juillet 2020



Aujourd'hui on parle diététique ! Je vous l'avoue, depuis la rentrée en septembre, j'ai fait n'importe quoi niveau nutritionnel et l'entrée en confinement n'a pas aidé puisqu'on a fait que manger. Depuis ma perte importante de l'année dernière où j'avais perdu 9kg, et bien j'en ai repris 5 en un an donc je ne suis pas très fière de moi. Du coup quand j'ai pu tester le système Qilibri grâce à Hivency, j'ai tout de suite foncé !

Qilibri, de quoi s'agit-il ?

Il s'agit d'une solution pour réapprendre à manger correctement et sainement. Pour cela, on s'inscrit au programme en choisissant la durée qu'on souhaite et c'est sans engagement. Vous avez le choix entre 1 semaine de programme, 1 mois, 2 mois ou bien 4 mois, à renouveler ou non selon vos envies. Ainsi, vous serez livrés avec des repas sains et variés et directement prêt-à-manger. Ca comprend le petit déjeuner,  le déjeuner, la collation et le dîner.
Le programme inclut aussi un suivi diététique avec un nutritionniste par téléphone pour faire un bilan sur notre alimentation, donner des conseils, répondre à nos questions, ...
Les programmes choisis dépendent de l'objectif. Pour 5kg, en général c'est 2 mois de programme.

Les valeurs de Qilibri

Qilibri est beaucoup axé sur la prévention santé et ne prône pas du tout les régimes restrictifs comme le régime hypocalorique que j'ai fait l'année dernière. J'avais appelé ça rééquilibrage alimentaire parce que je pensais que c'était le cas, mais je mangeais clairement très peu de calories quotidiennement (1200 à 1300kcal c'est trop peu) et c'est ce qui fait aussi que j'ai repris du poids par la suite. Ce genre de régime amène un risque important de tout reprendre avec l'alimentation classique et en plus de cela, ça créé des frustrations. D'ailleurs il est conseillé de perdre progressivement, 500g à 1kg par semaine maximum pour ne pas perdre en masse musculaire ou créer des déficits mauvais pour la santé.

Qilibri travaille d'ailleurs beaucoup sur le comportement alimentaire et l'équilibre nutritionnel. Comme me l'a expliqué la nutritionniste, il est important de faire un travail sur sa faim, sur la satiété et de reconnaître si c'est de l'envie ou de la faim qu'on ressent.

L'accompagnement avec un nutritionniste

Le programme comprends un suivi avec un professionnel pour nous accompagner dans ce rééquilibrage alimentaire. La première consultation se fait en 3 temps :
- Dans un premier temps, la nutritionisite nous pose des questions pour comprendre notre objectif et nous aider au mieux à l'atteindre
- Ensuite, elle nous explique le programme : comment ça se passe, qu'est-ce qu'on peut manger, comment, etc...
- Et enfin elle termine par des quesions personnelles pour nous amener à un équilibre. Ces questions sont là pour comprendre nos problématiques personnelles, émotionnelle, etc... et nous donner des conseils pour suivre au mieux le programme.
Ensuite, le suivi a lieu toutes les 2 semaines par téléphone, mais la nutritionniste reste joignable en cas de questions, par mail ou par téléphone et j'ai beaucoup aimé tous ces conseils !

Mon expérience Qilibri

Pour ma part, j'ai reçu un programme d'une semaine, pour me rendre compte de ce que c'est et voir les effets sur mon corps et mon esprit. Regardez plutôt ce que j'ai reçu :





- Des plats chauds et froids pour le midi et le soir



- Des soupes pour le soir



- Des compotes en dessert et du chocolat, des céréales pour le matin, de l'infusion pour le soir et puis des barres à la cacahuète pour la collation.



- J'ai aussi eu une gourde en cadeau pour infuser des fruits. J'adore ce genre de gourde !



Voilà donc tout mon programme pour une semaine :



Première étape : se peser pour faire un état des lieux. J'ai aussi pris mes mesures et des photos devant le miroir pour me rendre compte du changement au bout d'une semaine. Généralement, les photos parlent beaucoup plus que le chiffre sur la balance.



Ensuite tout est expliqué dans le livret explicatif, il suffit juste de suivre le menu journalier. Ce qu'il y a de bien c'est qu'on a rien à préparer. Il suffit juste de faire chauffer le plat au micro-ondes et c'est prêt !







Mes repas Qilibri sur une semaine


Pour que vous vous rendiez compte des repas et des quantités, j'ai tout pris en photo sur une semaine.
- Concernant le petit déjeuner, j'aurai dû ajouter un produit laitier, mais je n'en suis pas fan, surtout le matin. Je ne l'ai pas pris en photo tous les jours car il n'a jamais changé : un thé, 40g de céréales et un fruit.
- Pour le repas du midi, il fallait prendre une assiette de crudité au choix, un plat tout prêt du midi et puis une compote.
- Pour la collation, j'avais droit à une barre à la cacahuète et un fruit.
- Et pour le dîner : une soupe, un plat tout prêt du soir, un carré de chocolat et une infusion. Et puis si j'avais encore faim je pouvais ajouter des crudités.
Pour ce qui est de la semaine, on a droit à deux repas libres. J'ai été invité à un barbecue chez une copine le jeudi soir et le vendredi soir on a invité ma tante a manger à la maison donc j'avais mes deux repas libres déjà définis dans la semaine. Cette journée libre sert à mettre en application en autonomie ce qu'on a appris et adapter sa propre cuisine pour être capable de manger seul correctement après la fin du programme.

Lundi


Mardi


Mercredi


Jeudi


Vendredi

      Repas du soir libre

Samedi


Dimanche


Résultat du programme Qilibri

Qu'en est-il au bout d'une semaine de programme ? Voici le résultat sur la balance... C'est impressionnant, je ne pensais pas perdre autant ! La nutritionniste m'a dit que la première semaine on peut perdre beaucoup car c'est un changement radical pour le corps. Ensuite la perte est de 500g à 1kg par semaine.



Et voici le résultat en image avec le miroir. Avant c'est à gauche et après c'est à droite...







Je trouve que le résultat est vraiment voyant en photo et je suis très surprise, dans le bon sens du terme.

Mon avis sur le programme Qilibri

Je dois vous dire que les 2 premiers jours, j'ai eu du mal avec les quantités car j'ai l'habitude de manger beaucoup trop et j'en suis consciente. Je sais que je mange beaucoup trop et il me fallait ce déclic pour réapprendre à manger correctement. Donc au début, j'ai ressenti la faim et j'avais envie de grignoter tout le temps, mais je me suis retenue. Au bout du 3ème jour, mon estomac a commencé à s'habituer, d'ailleurs vous pouvez le voir sur les photos car je ne prenais plus de salade de crudités. Le plat me suffisait !

Le plus difficile ça à été mes envies de grignoter, le plus souvent le soir devant la télé. Je les ai comblée avec une tisane, mais c'était pas simple et il m'a fallu un bon mental. La nutritionniste m'a conseillé de ne pas lutter contre ses envies justement, mais de les combler en pleine conscience avec une petite quantité d'aliments. De cette manière, je comble mon envie, je crée du plaisir et je ne crée pas de frustration qui pourrait m'amener à manger n'importe quoi par la suite, comme j'ai tendance à le faire quand je me restreins trop.

Concernant les plats, j'avais peur que ce ne soit pas top niveau goût car généralement les plats tout prêts c'est pas génial. Mais là c'était très bon donc j'ai été très satisfaite ! Juste un petit point à noter : les soupes ne sont pas du tout salées donc elles sont à assaisonner selon votre goût.

Ce que je retiens du programme Qilibri


Mon estomac a rétrécit

La taille de l'estomac augmente si on mange trop et diminue si on mange moins, ce qui explique que le sentiment de satiété arrive plus rapidement avec le programme et que je me suis habituée à manger moins.

Qu'en est-il du petit déjeuner ?

Dans l'idéal, il faut consommer un repas complet avec céréales, produit laitier, fruit et boisson pour favoriser la satiété. Si pn cosomme un seul produit sucré, il y a risque d'hypoglycémie réactionnelle qui va re-déclencher la faim pas longtemps après. C'est le petit creux de 10-11h.

Comment éviter de grignoter ?

Il faut, idéalement, éviter de manger en dehors des repas et avoir des repas à heure fixe.
Dans le cas où une envie survient, il faut tout d'abord différencier s'il s'agit de faim ou bien d'une simple envie et dans ce cas, ne pas la bloquer car cela créerait de la frustration. Il faut plutôt faire une dégustation en pleine conscience et manger une petite quantité de ce qui nous fait envie pour combler cette envie. La dégustation en pleine conscience consiste à prendre le temps de déguster les aliments pour ralentir la prise alimentaire et s'écouter pour sortir du mode "automatique". Lorsqu'on a une envie on a tendance à prendre par exemple un paquet de chips (ou de bonbons) et à piocher dedans sans voir la quantité que l'on peut manger. Il faudrait donc tout d'abord définir la quantité au lieu de piocher dans le sac. Ensuite, on peut toucher, observer, sentir les chips ou les bonbons puis les laisser fondre sur la langue et mâcher doucement pour faire durer le plaisir et faire comprendre au cerveau qu'on comble notre envie.

Comment manger moins ?

Le visuel joue beaucoup sur l'effet de satiété. Si on mange dans une grande assiette, il faut privilégier l'ajout de crudités pour combler le vide de l'assiette au lieu de la remplir de féculents par exemple. Une assiette équilibrée doit être composée de : protéines, féculents et légumes.
Pour ne pas être dans l'excès, il faut apprendre à s'écouter et savoir s'arrêter si on n'a plus faim. Le fait de manger doucement permet de donner au corps le temps d'assimiler les aliments et au cerveau de comprendre qu'on est en train de manger et qu'on va être rassasié.
Si on a encore faim, le mieux est d'ajouter des crudités pour atteindre le rassasiement ou bien un produit laitier et un fruit.
Il faut savoir que le poids se régule en 1 semaine donc si on craque ou si on mange beaucoup sur un repas, on peut le compenser dans la semaine, pas la peine de culpabiliser.

Si on fait du sport ?

L'important est de donner un apport en énergie à notre corps avant la séance avec une collation qui apporte de l'énergie immédiate. On peut par exemple manger une pâte de fruits, un fruit, un gâteau, etc... pour apporter de l'énergie immédiate et être en forme pour la séance.
Après la séance, on privilégie les protéines et les glucides pour la récupération musculaire. On peut prendre soit une collation sucrée, ou bien une salée comme du pain au lait avec du blanc de poulet ou bien du fromage blanc avec un fruit.

Pour conclure

Je suis ravie du résultat de cette semaine de test avec Qilibri !
J'ai appris énormément sur ma façon de manger et je sais maintenant sur quoi je dois travailler : mes quantités à chaque repas et mes grignotages. La nutritionniste m'a conseillé d'arrêter de compter les calories et de plutôt apprendre à mieux m'écouter et c'est ce que je vais faire à présent. J'espère continuer sur cette lancé pour perdre ces fameux 5 kg que j'ai repris en un an et surtout ne pas les reprendre !



Avez-vous déjà testé Qilibri ?
Qu'en pensez-vous ?
Ca vous tente ?



Aucun commentaire:

Publier un commentaire